Doudou préféré ? / Franz Carl Weber

Franz Carl Weber

Doudou préféré ?


Un blog post de Nadia Meier




A la naissance, la plupart des bébés reçoivent déjà bien plus de doudous qu’ils ne pourront en câliner tout au long de leur vie. Certains enfants ne s’intéressent absolument pas à ces peluches en forme de nounours, de lapin ou de chien. D’autres, en revanche, tombent instantanément amoureux d’une peluche en particulier. En psychologie, on parle alors d’objet transitionnel.

Un doudou préféré. Chez notre fils, il s’est agi pendant longtemps d’un singe appelé Frank. C’est bien : le doudou accompagne l’enfant tout au long de la journée, il le réconforte et lui fournit un agréable sentiment de sécurité au moment de s’endormir. Bref, Frank était indispensable. Notre fils ne mangeait du chou-fleur que si Frank l’avait préalablement goûté. Et lorsqu’il se faisait mal et qu’il lui fallait un sparadrap, la douleur était vite oubliée dès que Frank devait aussi être soigné.

Bref, un doudou est résolument pratique. Mais quel drame lorsque Frank était introuvable! Oublié à la crèche, dans le bus ou chez Grand-Maman ? S’endormir sans Frank ? Mission impossible ! Nous avons passé des heures à sécher des larmes et à chercher ce doudou si précieux avec une lampe de poche. Fort heureusement, Frank est toujours réapparu.

Votre enfant a aussi un Frank ? Alors lisez ces précieux conseils:

  • Dès que votre enfant aura jeté son dévolu sur un doudou, pensez à en acheter rapidement un deuxième, voire un troisième.
  • Ne coupez pas l’étiquette ! Inscrivez-y votre numéro de téléphone.
  • Faites une photo du doudou. Vous en aurez peut-être besoin pour un éventuel avis de recherche …
  • Veillez à ce que le doudou principal et ses remplaçants s’usent au même rythme. Pourquoi ? Si votre petit perd l’original après six mois, vous ne pourrez pas lui présenter simplement un nouvel exemplaire. Il remarquera instantanément qu’il ne s’agit pas de son fidèle compagnon. Oui, son vrai doudou est tellement plus doux, peut-être même un peu poisseux, et son odeur est unique. Tout ce que le nouveau doudou n’a pas !
  • Les remplaçants sont aussi pratiques, car le doudou principal doit bien passer à la machine à laver de temps en temps. Vous n’avez pas de remplaçant ? Alors lavez le doudou en cachette pendant la nuit, ou baignez-le en même temps que votre enfant.
  • Et si le doudou devait vraiment disparaître, alors Internet peut être une aide précieuse. Des remplaçants sont proposés sur plusieurs sites Internet. Googlez simplement « doudou perdu ». Bonne chance !





Fermer