Le chaos dans la chambre d’enfant




Moi, j’aime quand tout est bien rangé. Ma fille cadette adore le chaos. Et ça fait bientôt douze ans que cela alimente les discussions entre nous. Au début, il était question d’une montagne de Playmobil et d’animaux en peluche par terre, aujourd’hui il s’agit plutôt de montagnes de vêtements sur les chaises et de goûters qui pourrissent dans un coin. Je n’ai pas réussi à inculquer à ma fille cadette le goût de ranger sa chambre d’elle-même. Mais au fil des années, nous avons trouvé des moyens de faire régner l’ordre pendant un certain temps.

Voilà mes 10 astuces de rangement :

  1. « Range ta chambre ! » : pour un jeune enfant, c’est une injonction à peu près aussi claire que « Sauve le monde ! ». Donnez des instructions concrètes : « J’aimerais que tu ranges toutes les Barbies dans la caisse à Barbies » est une tâche compréhensible – même pour les petits enfants.
  2. Certains assistants rendent le rangement plus amusant. Comme, par exemple, si votre enfant peut donner les rails de son train en bois à manger à un tigre. Ou s’il n’est pas obligé de « juste » ranger ses Lego, mais qu’il peut les faire disparaître dans un sac « magique ».
  3. Lorsque votre enfant a construit la ville de ses rêves avec ses Playmobil, il doit pouvoir la garder quelque temps. Mon mari a fabriqué une petite table à jouer pour ça : quatre petits pieds en bois vissés sous une planche, juste à la bonne hauteur pour qu’on puisse passer l’aspirateur dessous. Ça ne coûte presque rien et c’est extrêmement pratique.
  4. Il ne peut y avoir de l’ordre que là où il y a assez de place. Triez régulièrement les jouets : avant Noël, avant l’anniversaire ou lorsqu’il va y avoir un marché aux puces pour enfants. Le vieux doit faire place au neuf. Si c’est trop difficile de se séparer des choses, mettez l’objet concerné à la cave pendant trois mois. S’il ne manque à personne, il peut disparaître définitivement.
  5. Mettez-vous d’accord sur le moment où vous rangerez. Par exemple avant le dîner ou avant d’aller au lit. Rappelez-le à votre enfant assez à l’avance. Définissez ce qui doit être rangé. Par exemple : « Les livres doivent être remis dans l’étagère et les Lego dans leur caisse, mais la grande tour de Lego peut rester. »
  6. Ceux qui sont vraiment patients font du rangement un jeu. Imaginez une histoire dans laquelle sont nommés les jouets qui traînent. Dès que votre enfant entend le nom d’un objet, il doit vite le ranger au bon endroit. Ou alors, lancez un dé à tour de rôle et rangez le nombre d’objets qu’il indique.
  7. Aménagez la chambre d’enfant de sorte qu’il y ait un maximum d’espace de rangement. Utilisez la place sous le lit pour y mettre de grands tiroirs à jouets. Avec quelques coussins, une étagère basse devient une banquette sous laquelle vous pouvez glisser plusieurs caisses.
  8. Pour les vêtements déjà portés que l’on peut mettre encore une fois, utilisez un crochet au mur ou un pouf pour les y déposer. Pendant sa première année scolaire, ma fille changeait de tenue plusieurs fois par jour et jetait tout sur sa chaise. Aujourd’hui encore, cela ne la dérangerait pas de grimper sur un tas de 30 centimètres de vêtements pour faire ses devoirs.
  9. Soyez sans pitié pour les vieilleries. Certaines choses doivent finir sans discuter dans la poubelle : les feutres desséchés, les livres abîmés, les jouets gratuits des restaurants de fast food, les actions de collection ou les petits journaux.
  10. Ranger est aussi naturel que de se laver les dents ou d’aller à l’école. C’est une activité qui ne doit pas demander à être récompensée. Mais parfois, il peut être utile d’encourager l’enfant par un « Si tu ranges maintenant, vite et bien, tu pourras regarder ta série préférée après. »

P.-S. : Selon une étude portant sur 8000 enfants de trois à quatre ans, ceux qui vivent dans un foyer où règne l’ordre sont plus intelligents que ceux qui sont élevés dans le chaos.




Fermer