Le trampoline et les prochaines tendances / Franz Carl Weber

Franz Carl Weber

Le trampoline et les prochaines tendances



Un blog post de Stefan Milius





L’Office fédéral de la statistique est l’organisme le plus actif en Suisse. Que mangent les Suisses et les Suissesses, combien de fois circulent-ils en voiture, combien gagnent-ils : il n’y a rien qui ne soit pas étudié. Ou plutôt : presque rien. Certaines questions n’ont pas encore été abordées. Par exemple, combien de ménages suisses ont-ils un trampoline pour les enfants dans leur jardin ? Dans les quartiers habités par des familles, on a l’impression que la moitié des maisons en possèdent un, bien que son achat ne soit pas forcément très stratégique : celui qui possède un trampoline attire toute une meute d’enfants chaque mercredi ensoleillé. Ils se retrouvent dans la même situation que les propriétaires de piscine.

Cependant, tout ce qui est utilisé de manière inflationniste perd de son attrait. Il n’est pas sûr que 2016 soit encore une grande année pour les cabrioles. Existe-t-il un jeu de plein air qui puisse ravir sa place au trampoline ?

Notre première suggestion, fidèle à l’actualité, est un mur de tir au but. En effet, la Coupe d’Europe de football aura lieu cet été en France. Des cages en aluminium, sur lesquelles il est possible de tendre un filet en nylon résistant aux intempéries, devraient connaître un certain succès pendant que le barbecue et la télévision commencent à chauffer. Le côté pratique : une fois le filet retiré, on obtient des cages normales. L’inconvénient : sans vouloir tomber dans les clichés, ce jeu reste plutôt conçu pour les garçons, tandis que le trampoline est relativement neutre à l’égard des sexes.

Deuxième suggestion : des jeux assez stéréotypés comme les sauts sur trampoline seront bientôt remplacés par des jeux interactifs. Alors qu’il faut attendre son tour sur un trampoline (la place et la résistance sont limitées), il existe des jeux de plein air qui se déroulent en équipe. Pour les enfants plus âgés (mais aussi et surtout pour les adultes), il y a par exemple le « Kubb », appelé aussi le « jeu d’échecs viking ». Dans ce jeu de stratégie, deux équipes cherchent à renverser les blocs en bois de l’adversaire à l’aide de bâtons. Le grand avantage de ce type de jeu : ils ne prennent pas (même non utilisés !) toute la place dans le jardin comme le trampoline et ils ne font pas de l’ombre exactement là où la maman stressée aurait justement voulu profiter d’un peu de soleil …



Fermer