Biscuits de Noël en pâte à modeler

Un blog post de Nadia Meier

L’an dernier à la même époque, ma fille était en pleine fièvre du biscuit de Noël. Elle voulait en faire chaque jour, alors nous avons fait des milanais, des milanais et encore des milanais. Entre deux fournées, j’ai aussi réalisé des étoiles à la cannelle, des sablés à la confiture et des crêtes de coq à l’anis. Mais ce qui intéressait le plus ma fille, c’était le découpage des biscuits, et c’est la pâte à milanais qui s’y prête le mieux.

Début décembre déjà, nous étions amplement rassasiés de biscuits en forme de cœur, d’étoile ou de champignon, contrairement à ma fille qui n’était toujours pas dégoûtée: «Maman, est-ce que je pourrai encore découper des biscuits de Noël aujourd’hui?» m’a-t-elle à nouveau demandé en revenant du jardin d’enfants.

Comme je n’avais plus de beurre, j’ai rapidement réalisé une pâte à sel pour satisfaire ma passionnée de pâtisserie. Comblée, elle se remit alors à confectionner avec enthousiasme cœurs, étoiles et champignons désormais incomestibles… mais une semaine et un kilo de farine plus tard il fallut trouver une autre idée: la fièvre du biscuit de Noël n’était toujours pas tombée et les petites mains étaient toutes gercées à force de manipuler la pâte à sel.

C’est pour ainsi dire Saint Nicolas qui nous a apporté la solution. Le 6 décembre, ma fille a découvert une boîte de pâte à modeler Play-Doh dans son calendrier de l’avent, dont le contenu fut immédiatement transformé en biscuits de couleur bleue découpés avec l’aide de maman. Quelques jours et cadeaux de l’avent plus tard, des biscuits verts et pailletés furent aussi confectionnés dans la chambre de mon enfant.

Pour Noël, nous avons donc offert à notre fille le kit à cookies de Play-Doh. Il contient des pâtes de différentes couleurs, des emporte-pièces, une plaque de cuisson et un rouleau à pâtisserie qui imprime des motifs sur les biscuits. Elle a adoré ça et a pu s’adonner sans relâche à la confection de biscuits!

Dernièrement nous ne faisons plus de biscuits, mais plutôt des muffins et parfois des cupcakes richement décorés que ma fille trouve si jolis qu’elle n’ose pas les manger. Dans ce cas, pourquoi alors ne pas réaliser d’adorables petits gâteaux en pâte à modeler? Il existe aussi un kit pâtisserie avec des pâtes à modeler «Play-Doh Plus» particulièrement malléables. Elle sont moins stables mais plus molles et plus lisses et donc idéales pour d’«alléchantes» imitations de cupcakes.